Taï Jitsu Club S.R.
EVENEMENTS

 

Stage au Maroc 2004

 

COMPTE RENDU

 

Les passagers du vol Agadir-paris du samedi 5 juin 2004 vous le confirmeront : quand les membres du Taï-Jitsu Club S.R. sont contents de leur stage de Taï-équitation-quad-piscine-pêche-jitsu au Maroc, ils le font savoir haut et fort.

"Merci, René, merci !" Voilà qui conclue en chanson une semaine bien chargée...

 

Samedi 29 mai

LES BRONZES FONT DU TAI

"Non mais pour qui elle se prend, cette blondasse" Hélène

 

Tout le monde arrive à l'heure (ou presque) au terminal T3 de l'aéroport Paris Charles de Gaulle.

L'agence de voyage a oublié les billets ? Pas de problème, Hélène s'occupe de tout (merci Safartour !), et on embarque dans la joie et la bonne humeur.

 

En dépit des statistiques, l'avion reste un moyen de transport à haut risque : 1er incident de vol : une jolie blonde s'approche insidieusement de René. Hélène voit rouge. Quant à la princesse, c'est un beau franco-marocain qui se montre entreprenant à son égard.

 

Arrivée sans histoire sur le territoire marocain. Patrice, en bon père de famille, prend les choses en main : il cale tant bien que mal ses 25 kg de bagages dans la voiture, branche les talkies-walkies, et organise un grand concours de karaoké pour ses passagers.

 

Mais si la route est rythmée par les chansons de Dalida, Annie Cordy et autres Claude François, la visite de notre hôtel, l'Agadir Beach Club *****, nous laisse sans voix. A peine installé, chacun se précipite vers les transats de la plage ou de la piscine : un peu de réconfort avant beaucoup d'efforts... 

 

 

 

Dimanche 30 mai

LA GRANDE CHEVAUCHÉE

" Mon cheval, il freine pas ! " Abbès

 

Et les efforts, avec René, ça commence dès l'aube. A peine réveillés, nous voilà partis vers le ranch pour une ballade équestre dans l'Atlas. Un premier groupe de "Kamikazes" par en éclaireur, tandis que les "trouillards" attendent leur tour. Toutefois, pas question de rester inactif : René les emmène explorer les environs à pied.

 

Après cette matinée mouvementée, le méchoui sous la terrasse ombragée est salvateur. Chacun y va de sa petite histoire : Abbès et Pacha le cheval fougueux ; Séverine et Paul partageant un instant glamour en épongeant les crachats d'Origan, le cheval qui bave !

 

L'après-midi est consacrée à la digestion. A la plage, à la piscine ou au ping-pong, chacun se prépare à l'épreuve du soir : la première séance de Taï-Jitsu franco-marocaine du séjour.

 

Et quelle séance ! Les projections s'enchaînent et ne se ressemblent pas, pour le plus grand plaisir de tous, tout particulièrement Abbès, notre cobaye officiel. Pourtant, au milieu de cette agitation, deux regards se croisent : la princesse et Akhim-aux-yeux-bleus. Un mythe est né.

 

 

 

Lundi 31 mai

EASY RIDER

"On reste à la queu-leu-leu, et surtout on ne double pas" Le loueur de quad

 

Tout est bon pour découvrir de nouvelles sensations dans l'arrière-pays marocain. Aujourd'hui, c'est casque sur la tête, cheish sur le visage et nez dans le guidon que nous reprenons les festivités. N'en déplaise à notre sympathique guide... La discipline n'est pas au rendez-vous. Sous les encouragements des gazelles-copilotes, les apprentis bikers se lancent dans une course effrénée où tous les coups sont permis. Abbès et Séverine font un petit coucou au ravin. Marcel semble un peu tendu. Pour une fois, tout ne va pas "bien, bien, bien !". Par contre, Bérangère est aux anges, agrippée aux abdos de Marien, dit "The Body". En dépit de quelques problèmes techniques (calage sur la plage...), René et Hélène sont élus "Fashion Bikers 2004" pour leur look irrésistible. 

 

C'est couvert de poussière mais enchantés que nous concluons cette matinée par un apéro sur la plage. Une fois n'est pas coutume, l'après-midi se déroule paisiblement au bord de la piscine. Transat pour tout le monde, longueurs de crawl pour Abbès qui gagne son surnom de "Plouf la Loutre".

 

C'est le calme avant la tempête. René décide d'organiser un entraînement de choc d'où tout le monde, français comme marocains, ressortira en rampant. Les plus machos devront se faire une raison. Les gazelles illustrent une fois de plus l'étendue de leur talent.

 

Ce soir, le dîner n'est pas seulement l'occasion de souffler et d'avaler chacun quelques douze litres d'eau et coca cola quotidiens ( de la bière, nous ? jamais ! ). C'est aussi l'anniversaire d'Hélène, avec tous les gâteaux, bougies et chansons que cela sous-entend. 25 ans déjà ! vraiment, on ne voit pas le temps passer.

 

 

 

Mardi 1er juin

LES DENTS DE LA MER XIX

"C'est pas l'homme qui prend la mer, c'est la mer qui prend l'homme" Renaud.

"Ca va pas, là je crois que je vais être malade" Tout le monde sauf Marius.

 

De bon matin, les plus téméraires d'entre nous embarquent gaiement pour une pêche au requin, sous l'égide du Champion de France. A la sortie du port, tout le monde est frais comme un gardon. Mais la situation se dégrade parfois très vite : Marien ouvre le bal et remporte haut la main le concours de vomi. Quant à Aurélien, nous préférons taire les détails concernant son état, afin de ne pas heurter la sensibilité de certains lecteurs, notamment des plus jeunes. Patrice doit faire appel à tout son Yuki pour rester stoïque (bon père de famille oblige), mais n'en mène pas large. Heureusement, Paul et Marius, à grand renfort d'apéritifs, veillent au grain et au requin. Appâté par les déjeuners de Marien et d'Aurélien (merci les gars !), c'est une bête d'1m92 que remonte Marius à la force de ses bras.

 

Pas de répit pour ceux qui ne partent pas en mer. Les gazelles rêvaient d'une grasse matinée ? Nouredine ruine tous les espoirs en proposant une randonnée dans une magnifique palmeraie sur la route d'Imouzzer. Hélène et Dominique franchissent avec brio tous les obstacles (ou presque...).

 

Les retrouvailles au bord de la piscine sont animées. Entre deux batailles d'eau, chacun raconte  ses exploits. Tout le monde est formel : "Marius paye ton coup !".

 

Comme à l'habitude, rendez-vous à 18h20 sonnantes dans le hall de l'hôtel en kimono pour une nouvelle séance de Taï. Encore convalescent, Aurélien sera réquisitionné pour filmer nos exploits : danse des canards, projections, clés, katas, atémis, il y en aura pour tous les goûts. Séverine est initiée à l'efficacité des techniques de René, aux dépends de son nez.

 

Le soir venu, Patrice, qui aspire au calme et à la tranquillité (bon père de famille oblige), se voit envahi par une douzaine d'énergumènes dans son lit king-size pour regarder les aventures filmées par Clément. Éclats de rire garantis.

 

 

 

Mercredi 2 juin

LA CROISIERE S'AMUSE

" Y'a du grat-grat dans l'air ! " Bérangère

 

Après les aventures de la veille, un petit break s'imposait... Et pour remettre les estomacs en place, rien de tel qu'une petite sortie en mer tous ensemble !!! .

 

Est-ce l'air marin ? Ou le bronzage des gazelles ? Toujours est-il que l'ambiance est légère (frivole diront certains...). Abbès, d'humeur primesautière, fait une démonstration de danse orientale, un cheisch rose vissé sur la tête. Séverine se voit organiser un enterrement de vie de jeune fille improvisé par les garçons, tandis qu'Hélène se fait masser pour oublier son mal de mer...

 

Mais très vite l'action empêche les esprits de s'égarer ; tout d'abord une pêche miraculeuse où Florence et Isabelle remontent les poissons 2 à 2 sans discontinuité. Une broutille à côté de Marius-paye-ton-coup, qui terrorise de nouveau la faune marine alentours. Aurore, elle, semble éprouver quelques difficultés : on a beau être une redoutable ceinture noire, tout n'est pas forcément inné...

 

Les activités se poursuivent, même pendant le déjeuner : un requin est remonté à bord à grand peine. "Ca de la pêche au requin ? pfff..." diront certains, fort de leur expérience de la veille. Abbès se livre à une séance de photos digne d'un casting avec "sa" proie ; la princesse, dans un élan de témérité insensé, dépose un chaste baiser sur le nez de la bête, avant que les ailerons de celui-ci ne soient recyclés par Clément en avion ou en superbe parure dorsale.

 

Les plus hardis (et les moins frileux) se lanceront plus tard dans une baignade en eaux profondes... Un petit échauffement pour la séance du soir ? .

 

Mais que les autres se rassurent : efforts et transpiration sont naturellement au rendez-vous sur le tatami. Au programme de ce soir : le 2ème kata à 3, impeccablement exécuté par notre warrior à couettes, Bérangère. Les marocains en ont le souffle coupé. Un nouveau Bruce Lee serait-il né ? . D'aucuns prétendent que la demoiselle est pressentie pour reprendre le rôle de Xéna la guerrière...

 

 

 

Jeudi 2 juin

SWIMMING POOL - en surface, tout est lisse

"Oh  ! j'ai oublié la pellicule" Aurore

"Haro sur les maillots ! " Patrice, bon père de famille

 

Alors que les "Kamikazes" parcourent au grand galop la pampa marocaine pour fatiguer les chevaux pour le groupe des "trouillards", Nadia, la propriétaire du ranch, nous montre les photos de Thierry LHERMITTE de dos venu passer quelques jours en janvier. Et oui, un ranch VIP, parce que nous le valons bien !!!. D'ailleurs, Isabelle ressort de sa chevauchée fantastique en hors piste avec une balafre digne d'Albator, après avoir malencontreusement renconté une branche sur son chemin.

 

Les émotions, ça creuse ! Un repas chez Mimi la Brochette (recommandé par tous les bons routards) nous remet sur pied. Son alcool de figues à 90° ("mmmh, il est goûtu"), ses batailles de chats dans les arbres qui tournent vinaigre... quel... quel charme inoubliable !

 

L'apéritif faisant, "the INCREDIBLE RENE SIMON CIRCUS SHOW" se donne en spectacle dans la piscine, tous les clients se précipitent hors de l'eau ! Aurore surplombe bientôt, avec sa grâce et sa témérité bien connue, une pyramide humaine de 3 étages. La piscine ne tarde pas à se transformer en terrible champ de bataille où chacun doit lutter pour garder la tête hors de l'eau, sans perdre son maillot.

 

Face à tant d'énergie déployée par son bataillon de choc, René prévoit un entraînement musclé afin de fatiguer tout son petit monde. Hélas ! Pompes et techniques ne parviendront pas à mettre au lit les taï-jitsukas, qui partent en vadrouille pour une soirée couleur locale...

 

 

 

Vendredi 4 juin

LE DERNIER COMBAT

"On a grave les boules de partir" Patrice

 

Une grasse mat', on en rêvait tant !!! Y'en a même qui abusent, surtout lorsque Marien, Clément et Aurélien ne daignent même pas se réveiller lorsqu'on leur apporte le petit déjeuner au lit vers midi.

 

L'ambiance est toujours agitée au bord de la piscine, au grand désarroi des aspirants à la sieste.

Pourtant, nous essayons de prolonger la sieste au bord de la piscine au cours de l'après-midi, mais l'animation ambiante rend vaine toute tentative de repos. Pourtant, Marien et Clément parviennent tout de même à faire une sieste siamoise fort remarquée.

 

Et bientôt, l'heure du dernier combat sonne... Hors de question de faiblir pour le dernier entraînement, malgré bleus et coups de soleil qui nous font tant souffrir.

Au cours de la cérémonie de remise des diplômes de fin de stage, Patrice émeut tout le monde par son discours. Les Marocains nous prouvent une fois de plus leur hospitalité en offrant aux gazous théière et bracelets en cuir, et des bijoux pour les gazelles. Et oui, sous leurs airs de guerrière, elles n'en restent pas moins femme.

 

Nouredine nous entraîne ensuite chez lui pour une excellente couscous party, où René une tenue traditionnelle marocaine, qui lui va à ravir.

 

 

 

 

 

Samedi 5 juin

Y A-T-IL UN PILOTE DANS L'AVION ?

"Elle est pas belle la vie ? " Hélène

"Allez mon ami. 25 dirhams et on n'en parle plus" Patrice

 

Après une visite du souk et une dernière baignade, tout le monde plie bagages dans l'ordre et la discipline... Une dernière séance photo, et en voiture !

 

Le décollage s'effectue sans encombre, et dans le calme. Mais le couloir de l'avion devient bientôt le théâtre d'un pugilat à coups de bataille d'eau et de crème Nivéa.

 

A l'atterrissage, un champ s'élève : ...   " Merci, René, Merci !!! "

 

 

 

 

Isabelle et Aurélien (les varicelleux)

Bérangère (fournisseur officiel de rosé)

 

 

 

Accès direct aux photos !

Page 1
Page 2
Page 3
Page 4
Page 5
Page 6
Page 7
Page 8

 

Retour au site actuel